[email protected]
 
LA CHAIRE CYBERDÉFENSE

La Chaire de Cyberdéfense et Cybersécurité Saint-Cyr, Sogeti, Thales


Autres événements

AGENDA 2016

aoû
28
Intervention d’Amaël Cattaruzza à la Conférence Internationale Annuelle de Géographie
Du 28 au 31 août
Cardiff, Pays de Galles

Amaël Cattaruzza, membre de la Chaire, intervient à propos de la digitalisation du champ de bataille.

Cardiff, Pays de Galles


jui
15
Organisation d’un panel cyber au World Congress of Sociology, Power, Violence and Justice
Du 15 au 21 juillet
Toronto, Canada

A l’occasion du "World Congress of Sociology, Power, Violence and Justice : Reflections, Responses and Responsibilities", Didier Danet et Amaël Cattaruzza, tous deux membres de la Chaire, organisent un panel sur la confictualité dans l’espace numérique : quelles défis pour les organisations militaires ?

Désormais considéré comme un espace de conflit à part entière, l’espace numérique a des caractéristiques spécifiques (menaces polymorphes, asymétrie des acteurs, temporalité spécifique, etc.) qui augmentent considérablement le niveau d’agitation du conflit numérique.

Face à ces formes changeantes, les Etats doivent construire et faire évoluer des politiques de défense agiles ainsi que des structures et des outils qui garantissent à la Nation le respect de sa souveraineté dans l’espace numérique et le plus haut niveau de protection contre des attaques et leurs conséquences.

Confronté à la nature opposée du conflit dans l’espace numérique, le besoin de revoir les concepts fondamentaux de géopolitiques, pour mieux comprendre la complexité de cet espace de conflit, et une combinaison d’approches comparatives et multidisciplinaires sont essentiels pour évaluer l’adéquation des politiques de cyberdéfense avec les mécanismes des menaces évolutives qui pénètrent l’espace numérique.

Les intervenants sont :

Towards a Critical Strategy of Data, Amaël CATTARUZZA, Chaire Cybersécurité et Cyberdéfense Saint-Cyr, Sogeti, Thales

The Strategic Impact of Cyberspace on International Relations, Stephane TAILLAT, Chaire Cybersécurité et Cyberdéfense Saint-Cyr, Sogeti, Thales

State and Non-State Cyber Deterrence : Theoretical Expectations and Practical Constraints, Alex WILNER, Norman Paterson School of International Affairs (NPSIA), Carleton University, Canada

Digital Soldiers in the (French) Armed Forces : An Emerging Cyber-Military Identity ?, Saïd HADDAD, Chaire Cybersécurité et Cyberdéfense Saint-Cyr, Sogeti, Thales

La Prise En Compte Des Enjeux Et Risques Cyber Au Sein De L’armée De Terre Française : Le Poids Des Cultures Militaires Et Professionnelles, Claude WEBER, French Army Academy (Saint-Cyr), France

Rebel with a Temporary Cause : The Asymmetrical Access to Distrust, Hipness and Intensity As Resources in Cyber-Conflicts, Arild BERGH, Norwegian Defence Research Establishment (FFI), Norway

Plus d’info sur le congrès

Toronto, Canada




ÉVÉNEMENTS PASSÉS

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 90

jui
9
Intervention de l’Ambassadeur Laborde à la conférence Octopus du Conseil de l’Europe
Du 9 au 11 juillet
Strasbourg, France

La conférence Octopus du Conseil de l’Europe porte cette année sur la coopération contre le crime cyber.
L’ambassadeur Laborde, titulaire de la Chaire, est intervenu pendant la table ronde "La justice pénale dans le cyberespace : les défis principaux 2017/2019"

En savoir plus



jui
5
Intervention de l’Ambassadeur Laborde au Jeudi de la Sécurité
Jeudi 5 juillet
Paris, France

Organisé par Milipol Paris et S&D Magazine, le Jeudi de la Sécurité réunit des experts de la sécurité et une centaine de décideurs issus des secteurs privé et public.
L’Ambassadeur Jean-Paul Laborde, titulaire de la Chaire, interviendra à la table ronde "Vers une cyber-résilience des entreprises et de l’État : actions & leviers".

En savoir plus sur l’événement.



jui
3
Participation de Thierry Berthier et Didier Danet au forum Cyberstrategia
Mardi 3 juillet
Paris, France

Le Commandement de la cyberdéfense, en partenariat avec le Pôle d’Excellence Cyber organise la seconde édition du Forum Cyberstrategia sur le thème : « Quelles ruptures et quelles innovations pour la cyberdéfense ? »
Thierry Berthier et Didiet Danet, tous deux membres de la Chaire, participeront aux tables rondes "Intelligence Artificielle et cybersécurité & cyberdéfense" et "Comment innover en matière de cyberdéfense ?"



jui
19
Intervention de Thierry Berthier et Eric Hazane au SecNumEco
Du 19 au 20 juin
Brest, France

Organisé par L’ANSSI, Brest Métropole et l’IMT Bretagne, le colloque SECNUMECO a eu lieu à Brest les 19 et 20 juin 2018. Thierry Berthier est intervenu au titre de la Chaire dans la deuxième session « Sécurité numérique et innovation : de la recherche aux entreprises, quels retours d’expériences ? ». Durant une vingtaine de minutes, il a évoqué les apports de l’intelligence artificielle (IA) en cybersécurité, et corolairement, la sécurité des systèmes embarquant de l’IA. Il a ensuite présenté la construction du groupe Sécurité au sein du Hub FranceIA.

Lancé après le premier rapport FranceIA (2017) et la Mission Villani sur l’IA (2018) le Hub FranceIA a pour objectif de fédérer l’écosystème français de l’IA en facilitant les échanges et projets entre les startups du domaine, les ETI et grands groupes qui déploient des solutions à base d’IA, les académiques, experts, chercheurs, enseignants, et les institutionnels.

Après un rapide panorama des initiatives françaises en matière d’IA (rapports et missions) et un focus sur le Hub France IA, Thierry Berthier a présenté le groupe « sécurité-IA » qu’il co-anime avec Eric Hazane, également membre de la Chaire et co-organisateur du colloque SECNUMECO.

L’accent a été porté sur les thématiques que le groupe sécurité a mis en place en liaison avec les demandes des grands groupes industriels et des institutions qui participent aux travaux. Une liste non exhaustive de sujets a été diffusée en fin de présentation. Cette liste s’articule selon deux approches complémentaires : d’une part le rôle de l’IA en cybersécurité – cyberdéfense et d’autre part les nouveaux risques et vulnérabilités propres à l’IA : attaques sur des composants de Machine Learning (ML), corruption des données d’apprentissage, construction d’architectures de données fictives cohérentes destinées à tromper les systèmes en phase d’apprentissage ou de mise en production (et leur superviseurs). On notera que ces différents sujets d’études concernent à la fois les écosystèmes civils et militaires qui s’équipent aujourd’hui de systèmes embarquant des composants ML. En transformant les approches de cybersécurité, l’intelligence artificielle modifie les pratiques mais permet également du côté offensif, de concevoir des attaques à plus grande échelle, plus furtives, plus intrusives et plus sophistiquées.



jui
4
Intervention de Amaël Cattaruzza au colloque Stratégie des espaces communs
Du 4 au 5 juin
Toulon

Amaël Cattaruzza, membre de la Chaire, intervient au colloque organisé par l’Institut de Stratégie Comparée sur la stratégie des espaces communs.

Le cyberespace et les mutations de l’espace stratégique au XXIe siècle

L’objectif de cette communication est de montrer en quoi la numérisation générale de notre société et l’explosion des interactions sociales dans le cyberespace révèlent et accentuent la disparition progressive de l’ensemble des distinctions et des frontières stratégiques établies dans le courant de la période moderne : les frontières entre le national et l’individuel, entre l’étatique et le non-étatique, entre le militaire et le civil, entre la défense et la sécurité, entre le théâtre de guerre et les espaces préservés sont plus que jamais mises à mal dans le cyberespace.

La conclusion que nous devons en tirer, et que je développe ici, est qu’il est plus que jamais nécessaire aujourd’hui de penser notre stratégie dans le cyberespace de manière globale, tant au niveau de la pensée stratégique qu’au niveau de l’action. Or, si cela est souvent souligné, les mutations qui doivent être prises en compte dans nos modes d’analyses et nos modes d’actions restent encore sous-évaluées. Les héritages des concepts westphaliens de guerre et de paix, de high et de low politics, de territoires nationaux distincts, sont si ancrés qu’il est très difficile de prendre réellement la mesure des changements structurels majeurs induits par l’érosion de nos anciennes catégories.

Cela suppose de penser en permanence l’imbrication des dimensions techniques, politiques, juridiques, économiques et sociales, dans notre appréhension des phénomènes stratégiques. En ce sens, la réflexion stratégique sur le cyberespace ne peut être que transdisciplinaire et multiscalaire. Or, toute la difficulté est que la spécialisation accrue des techniques et des technologies, qui exige la maîtrise de compétences de plus en plus pointues, masque souvent l’ampleur des prismes sociaux et politiques à prendre en considération. Plus nous nous spécialisons, moins nous voyons l’ensemble du spectre, moins nous pouvons agir en conséquence. Il est certes toujours primordial d’avoir dans nos rangs les meilleurs spécialistes, notamment au niveau technique, mais nous avons aujourd’hui besoin d’excellents généralistes, capables de comprendre la multiplicité des enjeux tant dans les sciences de l’ingénieur, que dans les sciences sociales.

Amaël Cattaruzza

Consultez le programme

Renseignements et inscriptions : [email protected]



0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 90